Assurance auto au kilomètre Macif
avril 2, 2021

Assurance auto au kilomètre Macif : comment fonctionne-t-elle ?

Par sionto

La Macif, Mutuelle Assurance des Commerçants et Industriels de France, qui fut fondée en 1960 figure parmi les meilleures compagnies d’assurances en France. Elle propose des formules et des solutions d’assurances adaptées à tous les besoins des clients. À l’exemple de l’assurance auto au kilomètre, également appelée assurance petit rouleur, est particulièrement adaptée aux conducteurs qui effectuent très peu de déplacements tout au long de l’année.

Il s’agit alors d’une formule qui offre la possibilité de faire des économies en ajustant son contrat d’assurance au nombre de kilomètres réellement parcourus. L’assurance auto au kilomètre est un concept encore très récent, inventé par les compagnies d’assurances afin d’avantager les clients qui n’utilisent que rarement leurs véhicules et leur permettre de cotiser proportionnellement à son usage effectif.

Lisez les rubriques qui vont suivre, afin d’en savoir plus sur les couvertures et les garanties de la formule d’assurance auto au kilomètre de la Macif.

Le fonctionnement de l’assurance auto au kilomètre de Macif

L’assurance auto au kilomètre est un nouveau principe d’assurance, qui nous vient tout droit des pays anglo-saxons, et qui permet d’établir un tarif sur un contrat en fonction du taux d’utilisation de la voiture. Ce principe est à l’opposé de l’assurance auto classique qui implique un tarif à l’année unique, quel que soit le nombre de kilomètres parcourus.

Avec l’assurance auto au kilomètre, les assureurs considèrent que moins un conducteur roule, moins il est susceptible de subir ou de causer un accident de la circulation. C’est pourquoi, les conducteurs qui roulent peu peuvent profiter d’un montant de cotisation bas, avec la Macif qui permet de faire des économies allant de 20 à 35% comparé aux assurances auto dites classiques.

En outre, l’assurance auto au kilomètre offre les mêmes niveaux de garanties ainsi que les mêmes couvertures que les autres types d’assurance, avec le tiers simple, le tiers étendu ou le tous risques.

Les différents types de forfaits de l’assurance auto au kilomètre

En matière d’assurance auto au kilomètre, chez la Macif, comme chez la plupart des compagnies d’assurances françaises, on distingue deux principaux types de forfait à savoir l’assurance au forfait et l’assurance au kilomètre.

L’assurance au forfait

L’assurance au forfait offre les mêmes garanties qu’une assurance auto classique, c’est uniquement le montant de la prime qui change. Ce dernier est déterminé en fonction d’un forfait kilométrique défini par le conducteur lui-même. Ainsi, lorsque l’assuré souscrit à un contrat d’assurance au forfait Macif, il déclare le nombre de kilomètres qu’il compte parcourir durant toute l’année, entre 4000 et 10.000 km.

À la fin du contrat, un garagiste partenaire procédera à la vérification du compteur kilométrique pour s’assurer que l’engagement a bien été tenu.

L’assurance au kilomètre

L’assurance au kilomètre de la Macif appelée “pay as you drive” permet de calculer précisément le nombre de kilomètres roulés et de payer en fonction. Ainsi, le conducteur n’est pas obligé de respecter un forfait préalablement défini.

L’assurance installe alors un boitier électronique dans le véhicule de l’assuré afin de connaitre le nombre de kilomètres parcourus. Ce boitier fournit le kilométrage exact et en temps réel à la compagnie d’assurance.

À qui s’adresse l’assurance auto au kilomètre Macif ?

L’assurance auto au kilomètre n’est pas adaptée à tous les profils de conducteurs, mais à une certaine catégorie qui n’utilise que très peu le véhicule. Un certain nombre de personnes peuvent bénéficier des avantages de cette assurance notamment en payant moins cher leur prime d’assurance.

Voici, donc, une liste de profils de conducteurs auxquels l’offre d’assurance auto au kilomètre de la Macif serait particulièrement intéressante :

  • Les personnes âgées : qui n’utilisent leur véhicule que sur des petites distances ;
  • Les jeunes conducteurs : les détenteurs de nouveaux permis qui roulent peu, notamment la nuit ;
  • Les citadins : qui n’utilisent leur voiture qu’occasionnellement et qui préfèrent les transports en commun ;
  • Les propriétaires de voitures de collection : qui ne sortent leurs voitures que pour des occasions particulières.
  • Les propriétaires de camping car : qui ont tendance à être plus à l’arrêt que sur la route.

Conséquences en cas de dépassement de la distance fixée

Dans le cas où l’assuré parcours moins de kilomètres qu’il n’est défini dans le contrat de l’assurance auto au forfait, il aura alors droit à une réduction de sa prime. Cependant, si le seuil kilométrique est dépassé, il se verra sanctionner par le paiement de frais supplémentaires.

En effet, si l’assuré ne respecte pas son engagement, chaque kilomètre en plus sera facturé. C’est la raison pour laquelle la Macif conseille à ses clients ayant souscrit à un contrat d’assurance au forfait kilométrique, de surveiller la distance qu’ils parcourent afin de ne pas subir des pénalités.