Vanne EGR : définition et utilisation

Vanne EGR

La tendance écologique dans le domaine de l’automobile a eu pour effet d’engendrer plusieurs innovations techniques au niveau du moteur et de ses composants. L’une de ces pièces conçues dans un souci pour la santé et l’environnement est la vanne EGR, une composante qui ne fait pas l’unanimité parmi les automobilistes. Quel est donc son intérêt et comment devriez-vous la traiter si votre véhicule en a une ?

Vanne EGR définition

La vanne EGR est spécialement conçue pour être intégrée aux moteurs diesel. Elle a pour fonction de rediriger une partie des gaz d’échappement vers la chambre de combustion afin qu’ils soient brûlés une seconde fois dans le circuit d’admission. Le résultat est le refroidissement des gaz dans le cylindre, ce qui a pour effet de réduire les émissions de « Nox » ou oxydes d’azote, qui sont polluants et très nocifs pour la santé.

Les pannes de la vanne EGR

Jusqu’ici, tout semble aller bien ; cependant, le fonctionnement de l’EGR cause un encrassement plus rapide du moteur. En effet, le passage des gaz d’échappement mène à la formation de suie dans le circuit d’admission et la vanne EGR elle-même. Ceci peut être dangereux pour votre véhicule, causant plusieurs dysfonctionnements dans le moteur.

Conséquences

vanne-egr-encrassee-nettoyageL’encrassement du moteur pourrait finir par boucher les injecteurs, des composants très sensibles et en même temps très coûteux qu’il vous faudra alors nettoyer avec soin ou carrément remplacer. Les vannes EGR, quand à elles, pourraient l’empêcher de s’ouvrir et de se fermer. Si elle se coince en position fermée, le véhicule marchera toujours normalement mais émettra beaucoup trop d’oxydes d’azotes et risquera même de dépasser la limite définie par l’Union Européenne. Si par contre elle reste coincée en position ouverte, le moteur s’encrassera encore plus et conduira à une perte de puissance, à des problèmes avec le FAP et les catalyseurs ou même des dysfonctionnements du turbo ; en somme, un comportement anormal du moteur.

Symptômes de bouchage de la vanne EGR

Il est important de savoir reconnaître les signes d’une vanne EGR trop encrassée ou bouchée, vous permettant de prendre vos dispositions avant que votre moteur ne soit trop endommagé et que les dégâts soient irrécupérables. Ces symptômes seront d’autant plus évidents si la vanne EGR est restée en position ouverte.

  • Perte de la puissance d’accélération et mollesse
  • Augmentation brusque de la consommation
  • Echappement de fumée noire en grande quantité
  • Calages répétés surtout à faible régime

Si la vanne EGR reste coincée en position fermée, il vous faudra faire encore plus attention. Certes, le calculateur pourrait se rendre compte que la vanne est bloquée et dans ce cas un voyant s’allumera. Mais très souvent, il estime qu’elle est toujours fonctionnelle et il vous faudra longtemps avant de le réaliser. Restez donc alerte et surveillez le comportement du moteur.

Qu’est ce qui augmente le risque de panne d’EGR ?

La vanne EGR s’active surtout à faible régime : bouchons, ralentissement… si vous utilisez votre voiture principalement en milieu urbain, cela augmentera le risque de voir la vanne s’encrasser rapidement. Il vous est donc recommandé de prendre régulièrement des routes plus dégagées, afin d’établir un certain équilibre. En effet, circuler à régime élevé aura pour effet de brûler en quelques minutes la suie accumulée autour de la vanne et dans l’admission et ainsi les désencrasser automatiquement.

vanne

Entretien et remplacement de la vanne EGR

Beaucoup d’automobilistes négligent l’entretien de la vanne EGR jusqu’à ce qu’elle ne soit plus fonctionnelle et qu’ils décident de la remplacer. Pourtant, il n’est pas nécessaire de le faire : il suffit de la nettoyer soigneusement et de la rebrancher pour qu’elle marche à la perfection. En outre, il est fortement conseillé de la nettoyer régulièrement ; il est vrai que cela peut être ennuyant à la longue, mais cela vous évitera les soucis majeurs et maintiendra votre véhicule en bon état pour une circulation aussi sûre et agréable que possible.

Tout comme le nettoyage, le remplacement de votre vanne EGR est tout à fait faisable par un profane. Par contre, si vous n’avez pas beaucoup d’expérience ou que vous n’arriver pas à la démonter ou la remonter en douceur, il vaut mieux s’adresser à un garagiste afin de ne pas risquer d’abîmer votre nouvelle pièce.

Soyez le premier à commenter sur "Vanne EGR : définition et utilisation"

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.


*