Conduire aux États-Unis : comment y passer son permis ?

Le permis français aux Etats-Unis est valable comme au Canada sous certaines conditions. Vous pouvez certes conduire une voiture dans les rues américaines avec votre permis français, mais seulement pendant trois mois. Si votre séjour est plus long, vous serez obligé de passer le permis américain. On vous explique !

Ce qu’il faut savoir sur le permis US
Les règles qui régissent la circulation routière aux États-Unis sont bien différentes de celles de la France, à commencer par l’obtention du permis de conduire.Et si conduire dans certaines villes comme à New-York est bien fastidieux, un petit coup d’œil sur le plan métro New York peut s’avérer bien pratique.
Si en France on peut commencer à conduire à l’âge de 15 ans en étant accompagné, aux USA, on peut obtenir son permis dès 14 ans, du moins dans les états ruraux. Pour les autres états comme New Jersey ou encore Minnesota, l’âge minimum passe à 17 ans pour les voitures légères, 18 ans pour les véhicules utilitaires de moins de 7 tonnes et demi, et 21 ans pour les poids lourds.
Ce qui est surprenant lorsque l’on veut voyager aux Etats-Unis, c’est que chaque permis diffère selon l’État où vous résidez. Ce qui fait que si vous habitez à New York, vous devez passer votre permis auprès des autorités routières new-yorkaises. De plus, le permis américain n’est pas valablement indéfiniment comme le permis français, mais il doit être renouvelé tous les 4 ans.

Enfin, sachez également que le permis de conduire américain est bien plus qu’une simple autorisation à conduire une voiture, il s’agit vraiment d’une pièce d’identité à part entière. La preuve, il vous permet d’entrer dans les bars et les discothèques.

 

Passer son permis aux USA
Passons maintenant à ce qui nous intéresse le plus, l’obtention du fameux sésame. Appelé localement « Drive Licence », le permis s’obtient après avoir réussi les deux épreuves : pratique (road test) et écrite (writing test).

Le code
Comme pour la France, on est obligé de passer en premier l’examen du code de la route, qui se déroule généralement comme suit. Après avoir fait une demande auprès de la DMW (Department of Motor Vehicule), le candidat doit faire face à un QCM composé d’une vingtaine de questions. Il va donc falloir bien réviser puisque 14 bonnes réponses sont requises pour réussir le wrinting test.

La conduite
Le road test est un peu plus compliqué, car il faudra avant toute chose participer à ce que l’on appelle « les 5 heures de prévention » dans une auto-école. Une fois que s’est fait, vous obtiendrez alors une autorisation à prendre rendez-vous pour l’épreuve de conduite. Vous devez alors attendre que votre auto-école vous contacte pour fixer ensemble la date et l’heure de la fameuse épreuve.
Après quelques minutes passer au volant sous la surveillance de l’examinateur, vous saurez tout de suite après si oui ou non vous avez obtenu le tant convoité permis de conduire américain.
Un petit conseil toutefois avant de passer son permis, prenez le temps de vous familiariser avec le système de circulation en vigueur aux États-Unis. Par exemple si vous êtes à New York, n’hésitez pas à vous informer sur les règles en matière de priorité dans cet État, le plan routier de ce dernier pour ne pas s’y perdre.

Soyez le premier à commenter sur "Conduire aux États-Unis : comment y passer son permis ?"

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.


*